Congé et création d’entreprise à l’étranger : comment préparer ce changement

Le concept « congé et création d’entreprise à l’étranger » est tout simplement un moyen de créer sa propre boite ou alors de reprendre une entreprise. Pour créer une entreprise, il est important de suivre tout un procédé afin qu’elle puisse prospérer et être rentable. De ce fait, que vous soyez chômeur ou pas dans un autre pays, vous pouvez tout à fait créer une entreprise innovante.

Congé et création d’entreprise à l’étranger : quelques conseils avant la création d’une entreprise

Créer son entreprise demande une longue concentration et une bonne réflexion car cela ne se fait pas du jour au lendemain. Si vous voulez donc être sûr que votre entreprise sera un succès, vous devez tout mettre en œuvre pour vous assurer du bon fonctionnement ainsi que du bon déroulement du processus de création ou reprise d’entreprise.

Faites votre bilan personnel

Avant d’avoir un congé pour création d’entreprise, vous devez au préalable vous questionner sur ce processus. Vous devez vous demander quelles sont vos motivations pour créer une entreprise (le besoin d’argent, besoin d’être indépendant, besoin de procurer ses services, besoin de mettre à profit ses connaissances, etc.), si vous êtes suffisamment qualifié pour le faire, si vous avez les atouts nécessaires, le courage et la force pour le faire. Posez-vous tout un tas de questions en relation avec votre projet de création d’entreprise. C’est la première étape et une étape très importante.

Il s’agit d’essayer de repérer toutes vos faiblesses afin de pouvoir les améliorer au fur et à mesure. Vous devez savoir si vous pouvez mener à bien un projet d’entreprise sans l’aide de quelqu’un, si vous pourrez facilement vous trouver des clients en fonction du domaine que vous souhaitez choisir et si vous serez apte à recruter du personnel avec le temps.

Faites une estimation de vos dépenses

Créer votre entreprise vous prendra effectivement de l’énergie et pas mal d’argent. Vous devez donc au préalable faire une évaluation de votre situation financière, voir si vous serez apte à monter un tel projet. Sachez qu’en général, monter une entreprise ne demande pas grand-chose. Cependant, durant vos débuts, l’organisation sera un peu compliquée ce qui vous fera faire quelques dépenses. Si vous êtes un chômeur, le mieux serait peut-être d’avoir des économies qui vous aideront à tenir les premiers mois. Si par contre vous avez déjà un emploi, donc un salaire, ca peut être bénéfique.

Vous avez également la possibilité de faire appel à l’aide aux chômeurs créant ou reprenant une entreprise (Accre). Cette aide vous soutiendra pendant un certain temps pour que vous puissiez mener à bien votre projet mais pour pouvoir bénéficier de l’Accre, vous devez au préalable remplir certaines conditions.

Si nécessaire, trouvez-vous des associés

Il est bien vrai que le fait de vouloir créer sa boite est tout d’abord une idée personnelle, mais il peut arriver que vous ayez besoin d’avis, du soutien et de la coopération d’autres personnes. Cependant, si vous devez trouver des associés, il faudrait que ce soit des bons, ceux qui auront le même but que vous, la même ambition, la même façon de voir les choses. Un accord collectif est souvent mieux qu’un accord personnel, vous pourrez donc mieux avancer dans la création de votre entreprise.

Surtout, ne vous découragez pas

Vous ferez certainement la rencontre de personnes prêtes à vous décourager dans votre lancée, mais vous ne devez pas toujours prêter attention à ces personnes. Pour mieux avancer, vous pouvez utiliser les critiques de toutes ces personnes afin d’en faire des armes, des piliers qui ne feront que soutenir votre projet. Lorsque vous êtes décidé à monter un tel projet, vous devez consacrer du temps à ca, donc ne laissez personne vous détourner de votre projet, peu importe tous les risques qu’il comporte.

Soyez toujours professionnel

Congé et création d’entreprise à l’étranger - offshore

Si vous voulez lancer votre toute première entreprise, vous manquerez certainement d’expertise dans le domaine. Ce manque ne doit pas pour autant vous empêcher d’avancer. Pour combler ce vide, vous devez mettre tout le sérieux du monde dans votre projet, vous devez tout faire afin de rendre votre entreprise vive, toujours professionnelle. C’est donc avec le temps que vous pourrez acquérir de l’expérience, et vous aurez certainement le besoin de créer beaucoup d’autres entreprises.

Partagez vos envies de créer une entreprise

Il est important que vous puissiez parler de votre projet tout autour de vous afin de pouvoir recevoir les aides et les avis de vos proches. Dire à vos proches que vous souhaitez créer une entreprise va les pousser à vous donner des conseils qui pourront certainement vous procurer de l’aide à la façon de procéder, et vous pourrez même avoir un ami ou un membre de la famille qui est déjà un créateur d’entreprise. Il est donc important de pouvoir solliciter toute l’aide que vous pourrez avoir, qu’il s’agisse du niveau finance ou du niveau conseil.

N’hésitez pas à aller vers d’autres entrepreneurs

Il est important que vous puissiez avoir autant de conseils que possible, et qui mieux qu’un entrepreneur peut vous aider ? Essayez donc d’aller vers eux afin de recueillir autant d’informations que nécessaire, si possible allez vers des médias pour commencer à faire connaitre votre projet. Vous pouvez faire appel au génie qui est en vous pour pouvoir faire connaitre votre projet et pour pouvoir convaincre d’autres entrepreneurs de vous donner leur soutien.

Apprenez à faire la part des choses

Dans une entreprise, vous aurez pas mal d’occupations mais cela ne doit pas vous empêcher de maintenir votre vie privée intact. Si votre entreprise est un travail à temps complet, alors il s’agira là d’un boulot normal et vous devrez donc vous fixer un certain nombre d’heures de travail. Si par contre vous décidez de cumuler cette entreprise avec un autre travail, ne laissez pas ces deux boulots empiéter votre vie privée. Vous devez pouvoir vous donner des limites et ne pas laisser le travail vous monter à la tête. Sachez comment vous créer des heures de repos.

Techniques de création d’entreprise

Le fait d’être dans un pays étranger n’est pas toujours facile entre les nouveautés, le manque d’offres de travail, un travail qui n’est pas bien rémunéré, etc. Face à une telle situation, vous êtes confronté à deux possibilités ; mourir de faim ou alors créer. La deuxième possibilité est bien évidemment la meilleure et c’est là que vous devez ressortir votre sens de créativité et créer votre propre entreprise.

Faites une étude de marché

Il est important que vous fassiez une étude de marché avant de vous lancer dans la création de votre entreprise. Cette étude vous permettra d’identifier la concurrence, mais aussi les domaines que vous pourrez facilement exploiter. Vous devrez donc être très stratégique, optez pour un point qui a une assez grande population afin de pouvoir leur proposer à tous vos services. Essayez par la suite de voir ce que la concurrence propose, leurs tarifs, et faites en sorte de faire mieux. A cette allure, vous pouvez être sûr de pouvoir implanter votre entreprise comme il se doit.

Montez un business plan

Cette étape est vraiment primordiale, surtout si vous n’avez pas les moyens nécessaires pour pouvoir monter votre entreprise. A base de votre business plus, vous saurez si vous pouvez avoir le financement nécessaire ou pas car c’est ce business plan que vous devrez présenter à votre banque. Un business plan qui n’est pas bien monté ne pourra pas convaincre une banque de vous donner le financement dont vous avez besoin pour mener à bien votre projet. Ca c’est dans le cas où vous avez besoin de monter un gros projet mais que vous manquez d’argent.

Si par contre vous avez déjà les moyens suffisants pour votre projet, cela ne doit pas vous empêcher de monter un business plan. Il n’est pas juste utilisé pour convaincre une banque, il vous servira également à voir les objectifs que vous devez atteindre. Votre business plan doit donc contenir les informations suivantes :

  • Votre clientèle. Vous devez pouvoir mentionner sur votre business plan quelle est la clientèle que vous visez, comment vous allez pouvoir convaincre cette clientèle au long terme.
  • Une estimation de votre futur chiffre d’affaires. En effet, lorsque vous vous lancez dans une entreprise ce n’est bien évidemment pas pour perdre. Vous devez pouvoir gagner plus que ce que vous avez investi, c’est la raison pour laquelle vous devez évaluer votre futur chiffre d’affaires.
  • La durée de votre entreprise. Vous ne créez pas une entreprise pour qu’elle soit opérationnelle pendant juste un an, le but est de faire prospérer votre entreprise tout en la rendant rentable, ce qui vous donnera des revenus au long terme.

L’emplacement

Il s’agit là d’un autre point très important, à ne surtout pas négliger car si vous choisissez un mauvais emplacement, vous faites tomber votre entreprise en faillite. L’étude de marché vous permettra donc de trouver un bon emplacement, un bon local pour pouvoir implanter votre entreprise. Cet emplacement doit être choisi de telle sorte que même dans cinq ans, qu’il ai toujours le même effet qui est d’attirer le plus de clients possible et fournir le plus de services possible.

Pour ne pas avoir à faire d’énormes dépenses au niveau du choix du local, vous pouvez décider de reprendre une entreprise qui existe déjà. En général, ces entreprises sont en faillite, ou alors ces personnes recherchent juste un autre emplacement. Par conséquent, vous pourrez avoir ces locaux à des prix vraiment abordables. Il vous suffit juste de bien chercher et vous trouverez.

Le choix du nom

Congé et création d’entreprise à l’étranger - nom

Cette étape est plus difficile que ce que vous croyez. Il est important de choisir un nom qui pourra non seulement être accrocheur, mais également un nom qui n’existe pas encore. Il vous revient donc de chercher si les noms que vous avez en tête n’existent pas encore et lorsque vous aurez le bon, tachez de le déclarer. Pour que votre entreprise, ainsi que son nom, soient enregistrés et reconnus, vous devez les déclarer à l’Institut National de la Propriété Industrielle (INPI). Faute de le faire, vous ne pourrez pas opérer librement, surtout en terre étrangère.

L’immatriculation

L’immatriculation est un point très majeur, elle vous permet de rendre votre entreprise reconnue sur le point administratif. Afin de pouvoir demander une immatriculation pour votre entreprise, vous devez remplir certaines conditions :

  • Vous devez présenter une déclaration de non condamnation. Si vous avez des associés, chaque associé devra présenter cette déclaration et elle doit dater de moins de trois mois
  • La copie recto/verso de votre pièce d’identité ainsi que celles de vos associés (si vous en avez). Vous devez prévoir les originales de celles-ci
  • Un justificatif prouvant que vous êtes implanté quelque part. Il peut s’agir d’une copie de bail commercial ou d’une attestation de domiciliation)
  • La demande d’aide que vous avez faite à Accre
  • Le formulaire de votre création d’entreprise (il s’agit du formulaire M0)
  • Les chèques ou espèces nécessaires pour les frais d’immatriculation.

Selon le pays et la ville, il se pourrait que vous ayez à présenter des pièces supplémentaires, ce que vous devrez absolument faire car il est important d’avoir une immatriculation pour pouvoir opérer librement.

Vous devez faire une déclaration de commerce

Cette étape est assez simple et ne demande pas grand chose. Il vous suffira juste de déclarer votre commerce à la poste, au fournisseur de téléphone et d’internet. Il s’agit de tout ce dont vous aurez besoin dans votre entreprise. Bien évidemment vous devrez également faire une déclaration d’eau et d’électricité, et peut-être bien une déclaration de gaz.

Vous pouvez vous inscrire à une caisse retraite

La caisse retraite vous permettra de verser des cotisations pour que vous puissiez les toucher sous forme de pension une fois que vous serez à la retraite. A l’aide de votre entreprise, vous pourrez donc verser des cotisations à votre caisse retraite. Sachez que pour pouvoir le faire, vous devrez attendre trois mois après avoir obtenu l’immatriculation de votre commerce.

Conclusion

Grace à toutes ces techniques de création d’entreprises et ces quelques conseils, faire un « congé et création d’entreprise à l’étranger » sera beaucoup plus facile pour vous. Désormais, vous connaissez pratiquement toutes les astuces administratives que vous devrez mettre en place afin de tranquillement implanter votre entreprise, peu importe le pays où vous décidez d’aller.