Créer une entreprise à Hong Kong : mode d’emploi

Avez-vous déjà une entreprise à l’étranger? Ou prévoyez-vous d’en créer une ? Peut-être que vous étudiez le marché de Hong Kong… Beaucoup d’entreprises considèrent le système d’affaires de Hong Kong comme très important, en particulier son système juridique, sa faible fiscalité et ses infrastructures. Voici le mode d’emploi pour créer une entreprise à Hong Kong.

Quels types d’entreprises y a-t-il à Hong Kong?

La création d’une entreprise étrangère à Hong Kong est généralement limitée à un type d’entreprise : une société à responsabilité limitée. Cependant, si vous avez déjà une entreprise ailleurs, il y a quelques autres options telles que :

  • Société à responsabilité limitée: C’est le type d’entreprise le plus courant à Hong Kong. Depuis qu’il est officiellement incorporé à HK, vous bénéficierez des mêmes avantages fiscaux que les entrepreneurs résidents, y compris l’accord de libre-échange avec la Chine.
  • Bureau de la succursale: Si votre entreprise est déjà enregistrée ailleurs, vous pouvez ouvrir une succursale à Hong Kong. Ce type de bureau n’est pas indépendant de sa société mère et comporte un ensemble distinct de limitations.
  • Bureau de représentation: C’est la manière la plus limitée d’établir une présence à HK. Les bureaux de représentation ne peuvent pas être engagés dans des activités lucratives, ce qui signifie que vous ne pouvez pas fabriquer ou vendre des biens ou des services à Hong Kong. Ce type de bureau est préférable si vous envisagez d’ouvrir un bureau pour une succursale non commerciale de votre entreprise, comme le personnel de soutien ou de marketing.

Pour le reste de cet article, nous allons nous concentrer sur les sociétés à responsabilité limitée.

Créer une entreprise à Hong Kong

Créer une entreprise à Hong Kong - offshore

Les avantages de l’ouverture d’une entreprise à Hong Kong

  • Hong Kong est, avec Singapour, l’économie la plus libérale au monde. Par conséquent, l’ouverture d’une société à responsabilité limitée est simple, rapide et bon marché (le gouvernement exige une redevance de 1 730 HKD pour l’enregistrement de la société et une taxe de 2 250 HKD pour le certificat d’enregistrement d’entreprise). Vous n’avez même pas besoin de vivre là-bas, car vous pouvez embaucher une secrétaire et obtenir une adresse de bureau pour une petite cotisation annuelle (il existe plusieurs agences réputées qui offrent ce service).
  • Sachez que Hong Kong se situe à la quatrième place mondiale parmi les pays receveurs d’investissements directs étrangers (IDE) en 2015, après les Etats-Unis, le Royaume-Uni la Chine.
  • Le capital social requis à Hong Kong est beaucoup plus petit que dans la majorité des pays (seulement 10 000 HKD).
  • Vous pouvez gérer votre entreprise depuis n’importe quel pays du monde (si vous ne résidez pas à Hong Kong, une agence peut fournir une secrétaire et une adresse de bureau à Hong Kong pour environ 5-6 000 HKD par an).
  • Hong Kong est un important centre bancaire et, une fois que vous y aurez incorporé votre entreprise, vous pourrez ouvrir un compte bancaire multidevises (avec e-Banking) auprès d’une banque reconnue mondialement comme HSBC ou Hang Seng Bank. C’est une caractéristique clé si vous envisagez de faire des affaires dans le monde entier.
  • Hong Kong est la meilleure porte d’entrée vers la Chine continentale, et l’Accord de partenariat économique plus étroit (CEPA) offre à Hong Kong des avantages supplémentaires et exclusifs sur l’accès au marché continental. Donc, si vous envisagez de faire affaire avec un partenaire chinois, avoir une entreprise à Hong Kong peut être votre meilleur pari, surtout quand il s’agit de recevoir de l’argent de votre partenaire d’affaires chinois.
  • Même si Hong Kong est, d’un point de vue politique, une province de la République populaire de Chine, son système juridique est différent de celui de la Chine continentale, la common law anglaise l’emporte.
  • Hong Kong a un système d’imposition très simple: votre entreprise devra payer 16,5% d’impôts sur les bénéfices réalisés à HK

Si le(s) directeur(s) de l’entreprise ne résident pas à Hong Kong, vous pouvez alors demander le statut juridique de «société offshore». Dans ce cas, votre entreprise devra payer l’impôt de 16,5% gagné sur le territoire de Hong Kong et aucun impôt sur les bénéfices générés ailleurs.

Faites attention car cela ne signifie pas que vous, en tant qu’actionnaire (total ou partiel) de l’entreprise, ne devrez pas payer d’impôts dans le pays dans lequel vous vivez. En effet, pour accéder aux bénéfices de votre entreprise, vous devrez toucher un salaire ou des dividendes annuels. C’est sur ce montant que vous devrez payer votre impôt personnel dans le pays où vous résidez.

En outre, notez que de nombreux pays ont des lois pour déterminer si une société étrangère est réellement dirigée depuis le pays dans lequel un ou plusieurs administrateurs résident (règles sur les sociétés étrangères contrôlées (CFC)). Dans ce cas, le pays dans lequel vivent les administrateurs pourrait exiger le paiement de la différence entre l’impôt sur les bénéfices des sociétés dans le pays où ils résident et Hong Kong. Pour cette raison, il est important d’en discuter avec un comptable dans votre pays de résidence avant de créer une société à Hong Kong.

Les inconvénients de l’ouverture d’une entreprise à Hong Kong

  • L’ouverture d’une entreprise à Hong Kong nécessite beaucoup de paperasse et, si vous ne l’avez jamais fait auparavant, il peut être difficile de tout régler par vous-même. De plus, vous devrez vous y rendre. Vous pouvez résoudre ce problème en embauchant une agence qui fait tout le travail en votre nom pour environ 2.000 HKD (3.000 si vous voulez que l’agence vous aide à ouvrir un compte bancaire d’entreprise).
  • Si vous envisagez de vivre en Chine continentale, votre entreprise de Hong Kong ne peut pas vous fournir un visa chinois. Dans ce cas, vous devez ouvrir une entreprise en Chine, ce qui est plus difficile et nécessite un capital social d’environ 250.000 HKD (vous pouvez réinvestir le capital dans celle-ci après l’ouverture de l’entreprise, donc ce n’est pas un dépôt). L’alternative est d’aller à Hong Kong tous les 3-6 mois et d’obtenir un nouveau visa, mais cela devient de plus en plus difficile chaque année et la Chine sévit contre les visas-run.

Comment ouvrir une entreprise à Hong Kong sans y vivre ou même y aller

Dans le passé, vous étiez autorisé à ouvrir une société de Sole Trader à Hong Kong sans posséder de permis de séjour à Hong Kong. De nos jours, sauf si vous envisagez de rester à Hong Kong, vous pouvez seulement ouvrir une société à responsabilité limitée. Comme vu précédemment, vous pouvez aller à Hong Kong et ouvrir l’entreprise par vous-même. Cependant, le gouvernement exige que votre entreprise dispose d’un bureau et d’une secrétaire à Hong Kong.

La bonne nouvelle est que vous n’avez pas besoin de louer un bureau et d’embaucher une secrétaire. Il y a plusieurs agences qui se feront un plaisir de vous fournir ce service pour environ 5-6 000 HKD par an. Ils peuvent se permettre de garder des tarifs bas parce qu’une seule et même personne peut agir comme secrétaire pour plusieurs entreprises. C’est la même chose pour le bureau : le bureau d’une agence donnée peut être l’adresse du siège social de nombreuses sociétés différentes.

De plus, vous pouvez ouvrir votre entreprise sans même vous rendre à Hong Kong (l’enregistrement électronique et l’enregistrement papier sont autorisés). Vous discutez les détails par email ou par téléphone avec l’agence de votre choix, envoyez tous les documents nécessaires par email, payez par PayPal, carte de crédit ou virement bancaire, recevez les documents finaux chez vous et renvoyez les copies originales signées par DHL ou un autre service de messagerie international.

Tous les documents dont vous avez besoin pour enregistrer une entreprise à Hong Kong et la procédure pour l’ouvrir

Tout d’abord, vous devrez payer les frais de l’agence et choisir une dénomination sociale pour votre nouvelle entreprise. Votre agence vérifiera alors si le nom est disponible à Hong Kong ou est déjà pris.

Ensuite, vous devrez envoyer une copie de votre passeport, une copie d’un document officiel comme preuve de votre résidence (par exemple, un permis de conduire) et un questionnaire avec des questions standard telles que votre adresse, votre numéro de passeport et le nom du directeur et des actionnaires (si vous envisagez d’ouvrir la société seul(e), vous pouvez être à la fois administrateur et actionnaire unique) à Hong Kong.

Pour une structure d’entreprise simple, qui, à moins que vous ayez des exigences particulières, suffise, votre agence va configurer votre entreprise via E-registration, qui prend moins de deux heures, pour obtenir le certificat de constitution et le certificat d’enregistrement des passeports des parties concernées en ligne.

Ou, dans le cas où votre société aurait plusieurs niveaux de hiérarchie, vous recevrez une série de documents de pré-signature (le formulaire NNC1 – Formulaire d’incorporation – et les statuts de l’entreprise) pour la signature du directeur et des actionnaires. Vous serez tenu de retourner les documents originaux à votre agence par courrier international.

C’est tout! L’ensemble du processus devrait prendre environ cinq jours ouvrables pour obtenir l’enregistrement de l’entreprise.

Les différents coûts de l’enregistrement et du maintien d’une entreprise à Hong Kong

En supposant que vous décidiez d’embaucher une agence et que vous ayez besoin d’une secrétaire et d’une adresse de bureau, au cours de la première année, vous devrez payer pour:

  • Les documents de constitution et le kit d’entreprise (cachet, tampon, etc.).
  • L’enregistrement de la société (frais du gouvernement).
  • Le certificat d’enregistrement d’entreprise (frais du gouvernement).
  • Provision pour le Secrétaire de la Société.
  • La disposition relative à l’adresse du siège social.
  • L’Assistance pour l’ouverture de votre compte bancaire d’entreprise (vous pouvez ouvrir le compte bancaire seul mais cela demande du temps et des efforts).

Comment ouvrir un compte bancaire multidevises à Hong Kong

Créer une entreprise à Hong Kong - compte en banque

Hong Kong est l’un des membres de Financial Action Task Force. Par conséquent, toutes les banques de Hong Kong doivent suivre certaines réglementations conformes aux normes internationales de gestion des risques. De ce fait, avant de vous accepter en tant que client, chaque banque a l’obligation de collecter certains documents afin de se conformer aux lois anti-blanchiment.

D’un point de vue pratique, si vous êtes un nouvel homme d’affaires (vous n’avez jamais eu d’entreprise auparavant), vous devrez fournir les documents suivants (en anglais) en guise de preuve commerciale afin d’ouvrir un compte bancaire professionnel à Hong Kong :

  • Lettre de référence de la banque personnelle.
  • Contrat de travail précédent / existant.
  • Carte de visite d’entreprise précédente / existante.
  • Attestation de travail délivrée par l’entreprise précédente.
  • Certificat professionnel dans l’industrie connexe.
  • CV personnel.

D’un autre côté, si vous exploitez déjà une entreprise, vous devrez fournir les documents suivants (en anglais) en guise de preuve commerciale :

  • Certificat d’incorporation.
  • Certificat d’enregistrement d’entreprise.
  • Carte de visite.
  • Dernière déclaration de revenus annuelle déposée.
  • Historique de trading, c’est-à-dire, des copies d’accord (acheteurs et vendeurs), des copies de bons de commande, des copies de confirmation de vente et ainsi de suite.

De plus, vous devrez rédiger un business plan (votre agence devrait vous aider à le préparer si vous n’avez pas d’expérience). Le business plan n’a pas besoin d’être trop détaillé, mais vous devez fournir une orientation pour votre entreprise (quels services vous avez l’intention d’offrir, dans quels pays vous avez l’intention d’opérer et ainsi de suite).

Pour ouvrir le compte bancaire, vous devez vous rendre à la succursale de la banque à Hong Kong. Il n’y a pas d’autre moyen de contourner cela. Cependant, pour une somme modique (1 000 HKD), votre agence demandera votre compte bancaire en votre nom et un employé de l’agence vous accompagnera à la banque et vous aidera à ouvrir le compte. Cela ne devrait pas prendre plus de deux heures.

N’oubliez pas d’apporter votre passeport et 10.000 HKD en espèces (cela représentera le capital social de la société et doit être déposé dans le compte bancaire de votre entreprise le jour même où vous avez ouvert le compte).

Notez que si vous vous trouvez dans une ville côtière désignée par la Chine, comme Guangzhou, Shenzhen, Beijing, Shanghai ou autres, vous pouvez ouvrir le compte bancaire dans les banques désignées sans vous rendre à Hong Kong. Cependant, nous vous recommandons toujours de visiter Hong Kong afin d’avoir plus d’options bancaires et d’obtenir une approbation plus rapide.

Enfin, il est également possible d’ouvrir un compte bancaire offshore (par exemple à Singapour ou en Suisse) sans se rendre à Hong Kong. Il est recommandé de discuter de ces détails avec votre agence car le choix de la bonne banque est extrêmement important.

Pour une société offshore, Hong Kong remplit donc beaucoup de bonnes cases. Si vous êtes prêt à vivre l’expérience de créer une entreprise à Hong Kong, pensez également que Hong Kong vous donne accès à des capitaux d’investissement dans la région Asiatique et à une structure d’entreprise légitime qui ne fera pas sourciller les investisseurs sérieux.