Entreprise française à l’étranger : comment se faire recruter ?

Les gens s’expatrient pour des raisons différentes. Certains veulent défier leur carrière, d’autres veulent découvrir le monde, apprendre une langue ou simplement expérimenter quelque chose de nouveau. Si vous souhaitez être embauché dans une entreprise française à l’étranger cet article est fait pour vous.

Entreprise française à l’étranger : définissez vos objectifs avant de commencer votre recherche d’emploi

Le TOEFL offre de grandes opportunités pour ceux qui veulent trouver un job à l’étranger s’ils veulent travailler comme professeur d’anglais par exemple.

Vous aimez les enfants et voulez découvrir le monde et apprendre une nouvelle langue? Travailler comme une fille au pair pourrait juste être pour vous et vous n’avez même pas à vous soucier du logement.

Si vous cherchez à perfectionner votre carrière, faites une recherche appropriée sur le marché de l’emploi international et passez regarder les nombreuses offres d’emploi. N’oubliez pas de créer un profil LinkedIn international qui offre de grandes opportunités pour les professionnels.

Les options pour travailler pour une entreprise française à l’étranger

Entreprise française à l'étranger - options

Déménager, travailler et vivre à l’étranger est la meilleure façon de vivre dans un pays et, de loin, de s’amuser le plus possible. Atteindre un stade où vous êtes prêt à vous déplacer nécessite beaucoup de recherches supplémentaires, de temps et de patience, et le meilleur endroit pour commencer est de trouver un emploi. Une multitude d’options sont possibles, présentées ici :

Demander un transfert

Si vous travaillez pour une entreprise qui a des positions internationales, demandez à votre entreprise pour obtenir un transfert international est de loin le moyen le plus facile d’obtenir un poste à l’étranger.

Bien que ce ne soit pas toujours faisable, selon la portée de votre entreprise et si vous êtes la bonne personne, c’est un bon moyen de commencer à chercher un poste à l’étranger. Parfois, l’entreprise pour laquelle vous travaillez directement n’est pas en mesure de vous offrir quelque chose de plus éloigné, mais peut-être que la société mère a des possibilités que vous pourriez explorer davantage.

Si vous n’êtes pas pressé de déménager dans un autre pays, vous pourriez envisager de regarder les concurrents pour voir quelles entreprises ont des bureaux dans d’autres pays et s’ils embauchent actuellement. Les concurrents sont une excellente ressource lorsque vous cherchez un emploi futur, surtout si vous vous vous êtes créé un nom dans votre spécialité.

Le télétravail est-il une option?

Si vous passez le plus clair de votre temps à travailler sur un ordinateur ou au téléphone, votre entreprise pourrait potentiellement vous permettre de télétravailler. Bien sûr, cela signifie également que vous devrez peut-être travailler en dehors des heures d’ouverture, en fonction du décalage horaire, et disposer d’une certaine infrastructure à la maison : vidéoconférence, messagerie instantanée, connexion haut débit et capacité à travailler.

Avant d’approcher votre superviseur, vérifiez auprès de votre service des ressources humaines s’il existe une politique actuelle sur le télétravail et si elle est prise en charge par votre entreprise. S’il existe une politique, déterminez les situations dans lesquelles ils permettent le télétravail et si vous pouvez en profiter. Certaines entreprises exigeront que vous vous rendiez au bureau de temps en temps, alors assurez-vous de pouvoir répondre aux exigences avant de passer aux étapes suivantes.

Si vous devez vous présenter régulièrement, assurez-vous de savoir qui est responsable des frais de voyage. Souvent, ce sera votre responsabilité, mais rappelez-vous que vous pouvez déduire de telles dépenses dans votre déclaration de revenus.

Chercher un service professionnel d’emploi

Une autre bonne source pour trouver un emploi à l’étranger est d’envoyer votre CV à un service professionnel d’emploi, qui considère les candidats internationaux. La plupart des grandes entreprises ont des bureaux à travers le monde et connaissent les visas de travail et les négociations contractuelles. Recherchez des chasseurs de têtes dans votre domaine spécifique, qu’il s’agisse d’informatique, d’ingénierie ou de vente, et dites-leur où vous êtes intéressés et pourquoi.

Rejoindre des groupes d’expatriés en ligne avant de partir à l’étranger

Entrez en contact avec des gens partout dans le monde et connectez-vous avec d’autres expatriés comme vous, qui vivent déjà ou qui cherchent à déménager dans le même pays. Les groupes d’expatriés sont souvent un endroit où les gens affichent des offres d’emploi et des possibilités de logement à l’étranger, alors faites savoir aux gens quand vous cherchez un emploi ou un endroit où vivre.

Allez aux événements de réseau professionnel

Déménager à l’étranger peut être effrayant, surtout parce que vous sortez de votre zone de confort, loin de vos amis et de votre famille. Votre transition sera beaucoup plus facile si vous construisez une nouvelle communauté autour de vous. Une excellente façon de trouver de nouveaux contacts est à travers des événements de réseautage. Le plus connu chez les expats est meetup.com, où vous pouvez rejoindre des groupes et interagir avec des personnes partageant les mêmes intérêts que vous et les rencontrer lors d’événements locaux.

Passez le mot

Il y a des entreprises qui choisissent de ne pas inscrire leurs offres sur les sites d’emploi, car elles préfèrent embaucher par le bouche à oreille et des recommandations fiables. Parlez à vos amis de vos projets de trouver de travailler pour une entreprise française à l’étranger – ils pourraient simplement connaître quelqu’un qui connaît quelqu’un. Passez en revue vos contacts LinkedIn et voyez qui pourrait vous aider.

Se préparer pour l’entretien d’embauche, physique ou virtuel

Tout d’abord, vous devez savoir que l’entreprise va éliminer un grand nombre de candidats en se basant uniquement sur leur CV. Une fois qu’un groupe de personnes qualifiées est choisi, la tâche suivante sera l’entretien individuel décourageant pour décider qui fait la coupe. Les entrevues peuvent être des expériences éprouvantes, que ce soit pour un stage ou un emploi. Mais si vous êtes bien préparé, confiant, bien informé et vraiment intéressé par le poste, l’entrevue ne sera rien d’autre qu’un tremplin vers le succès.

Comment préparer l’entrevue ?

Pour se préparer à une entrevue, il est toujours important de commencer par un bon état d’esprit. Traitez ce rendez-vous comme n’importe quel entretien d’embauche. Vous ne savez jamais, c’est peut-être la seule chance que vous aurez.

Faîtes des recherches sur l’entreprise en question

La recherche de l’entreprise et la nature du job que vous allez entreprendre est une étape critique dans la préparation. Prenez le temps de surfer sur le site Web de l’entreprise ou de parcourir les articles de presse.

Obtenez autant de détails que possible et soyez prêt à partager avec l’employeur vos connaissances sur l’entreprise. Il n’y a rien de plus qui impressionne l’employeur que quelqu’un qui montre un réel intérêt pour l’entreprise et ses objectifs.

Que porter

Que l’entretien se fasse en réel dans les locaux français ou bien avec la succursale à l’étranger via la visio-conférence, vous devez penser à ce que votre image dira de vous. Les premières impressions durent et rien n’est pire que de se présenter à une entrevue trop peu habillée ou trop habillée. Votre apparence représente votre attitude et les recruteurs observent cela très attentivement.

Règles générales :

  • Porter une tenue professionnelle mais confortable
  • Évitez les vêtements trop serrés ou révélateurs
  • Vérifiez qu’il n’y a pas de taches ou de plis
  • Assurez-vous que vos ongles sont impeccables
  • Limitez-vous à une ou deux pièces exceptionnelles (lunettes, bracelet, collier, chaussures brillantes, etc.)
  • Tenez toujours compte de l’entreprise lors de la détermination de votre tenue

Ce qu’il faut apporter ou présenter en partage d’écran

Les recruteurs aiment avoir beaucoup d’informations entre leurs mains et montrer votre travail peut les aider à apprécier votre initiative. Ceci est particulièrement important pour les métiers dans les arts, l’édition ou la publicité qui nécessitent des échantillons pour une évaluation efficace.

Fournissez des liens vers un profil professionnel, un portfolio ou un blog sur votre CV si possible.

Préparez TOUJOURS vos propres questions

Poser des questions est un signe d’un employé avec un potentiel et un aperçu. Cela montrera à quel point vous êtes diligent à faire en sorte que l’offre répondra à vos besoins ainsi que ceux de l’entreprise. C’est un bon moment pour montrer vos recherches. Voici quelques bons exemples:

  • Quelles seront mes tâches quotidiennes?
  • Quelle est la philosophie de l’entreprise derrière l’embauche d’expatriés?
  • Quel est l’aspect le plus gratifiant du travail pour l’entreprise?
  • Y aurait-il des opportunités d’étendre mes responsabilités avec l’entreprise?

Temps d’entrevue

Entreprise française à l'étranger - entrevue

Les entrevues peuvent avoir lieu dans différents contextes. D’un contexte informel, qui comprend une simple séance de questions et réponses à une présentation pour un groupe de managers, les personnes devraient être préparées à tout ce qui pourrait leur être lancé.

Plus important encore, les personnes interrogées doivent garder leur sang-froid à tout moment. En plus de cela, l’entrevue peut également inclure des tests d’aptitude et des activités de groupe pour évaluer les compétences actuelles de l’individu.

Le langage du corps

Dans un entretien d’embauche, la communication non verbale peut avoir un impact positif ou négatif sur les premières impressions des enquêtés. Ne croyais pas que parce que vous êtes derrière la caméra de votre ordinateur, que l’employeur ne pourra pas vous analyser.

Vous devez être conscient de vos gestes corporels constants et minimiser les manières qui peuvent représenter la mauvaise chose à vos employeurs potentiels. Méfiez-vous des habitudes inconscientes, ils peuvent vraiment sortir et distraire de ce que vous dites.

Évitez à tout prix le langage corporel négatif suivant :

  • Croiser les bras : Cela montre la défensive
  • Frotter les yeux ou le nez : Cela montre un soupçon de doute
  • Taper du pied, regarder vers le bas, ou être affaissé : Cela montre l’ennui
  • Jouer avec ses cheveux, se ronger les ongles : Cela montre que vous manquez de confiance
  • Les mains jointes derrière la tête : Cela montre une trop grande confiance

Avec le Ying vient forcement le Yang, le langage corporel positif doit être travaillé :

  • Sourire : Cela montre de l’intérêt et de la convivialité
  • Contact avec les yeux : Cela véhicule la confiance, mais n’en abusez pas, cela crée de la gêne
  • Toucher le bout des doigts ensemble : Cela montre le sens de l’autorité
  • Les mains visibles : Cela montre la sincérité et l’accessibilité

Savoir se vendre

Ayez confiance en vous et montrez aux recruteurs que vous êtes le candidat idéal. Si vous l’êtes et que vous leur montrez, ils vous croiront. Ne cherchez jamais la réponse parfaite mais soyez plutôt honnête et sincère en tout temps. Cela évitera aux enquêteurs de se méfier de votre véracité. Les entreprises préfèrent embaucher des personnes qui sont conscientes de leurs défauts que ceux qui semblent parfaits sans l’être.

Annoncez la couleur, dîtes leur tout

Les problèmes financiers, les contraintes de temps, ou tout problème personnel, sont souvent négligés par les individus, lors d’un entretien, qui ont trop peur de mettre fin à l’entrevue avec une mauvaise impression. Mais peu savent que les recruteurs apprécient les personnes qui répondent à leurs préoccupations le plus tôt possible. Cela montre de la franchise. Cela vous épargnera de l’embarras et de la gêne lorsque vous devrez révéler vos problèmes après avoir été embauché. Les recruteurs comprendront votre position et verront que peu importe les problèmes que vous avez à traiter, vous êtes intéressé par leur offre d’emploi.

Fin de l’entrevue

Rappelez-vous, selon la façon dont vous finissez l’entrevue, vous donner un coup de pouce ou non à vos chances d’obtenir le job. À ce stade de l’entrevue, le recruteur vous demandera si vous avez des questions à lui poser.

Posez les questions que vous avez préparées et cela montrera à quel point vous êtes intéressé et enthousiaste pour le rôle. Après cela, considéré comme le morceau le plus important encore négligé d’un entretien, dites merci. Cela ne doit pas être long mais merci à vos recruteurs pour leur temps, leur considération et l’opportunité. Réitérez pourquoi vous aimeriez le poste et souligner vos meilleures qualités. Ensuite, tout ce que vous avez à faire est d’attendre l’appel ou l’email de leur décision.

Entreprise française à l’étranger : Après l’entrevue

Vous n’avez toujours pas eu de nouvelles de l’entreprise dans le délai imparti? Ne vous inquiétez pas, c’est le moment idéal pour les appeler et demander poliment si une décision a été prise. Si c’est le cas et que vous avez été embauché, alors une félicitation est due.

Mais sinon, alors il est important de ne pas devenir déprimé à ce sujet. Apprendre de l’expérience et l’utiliser pour développer vos compétences d’entretien d’embauche et aller de l’avant. Vous ne savez jamais, il peut y avoir un autre poste disponible dans le coin qui attend le meilleur de vous.

Quel que soit le type d’emploi que vous occupez, si vous êtes déterminé à vivre dans un autre pays, vous trouverez un moyen de le faire fonctionner. Trouver une entreprise française à l’étranger qui recrute demande un peu plus d’efforts mais vous ne devez pas vous mettre la pression. Mise à part la distance, cela n’est qu’une situation d’emploi mais à l’étranger.