Compte en Suisse pour les non-résidents : comment faire ?

Vous souhaitez sécuriser votre argent dans un établissement financier sûr ? Vous pouvez ouvrir un compte en Suisse. Par ailleurs, les démarches ne sont pas pareilles pour les résidents et les non-résidents. Les travailleurs transfrontaliers gagnent moins que les résidents suisses. Vous trouverez ci-après comment ouvrir un compte bancaire dans ce pays.

 

Compte en Suisse : Pour qui ?

Professionnels et particuliers, que vous résidiez en Espagne, en France ou ailleurs, vous avez la possibilité de procéder à une ouverture de compte en Suisse. Il existe 26 cantons en Suisse dont 17 germanophones, 1 italophone, 4 francophones (Genève, Vaud, Neuchâtel et le Jura), 1 bilingue (allemand et italien) et 3 sont bilingues (français, allemand limitrophes aux cantons Berne, Le Valais et Fribourg).

Vu le nombre important de types de banques, chacune d’entre elle a sa propre activité. Vous avez le choix entre les banques universelles (prestations traditionnelles), les banques cantonales (=banques universelles), les banques privées (gestion de fortune), les banques Raiffeisen (épargne et crédit), les banques régionales, les caisses d’épargne, les banques commerciales et de gestion ainsi que la PostFinance (équivalent de Banque Postale en France).

Les banques cantonales sont préconisées pour les personnes disposant de fonds moyens sachant que les frais de tenue des comptes sont faibles. Notez que les frais bancaires dans les grandes institutions comme l’UBS et le Crédit Suisse sont assez importants pour les citoyens étrangers.

 

Compte en Suisse : quelles sont les démarches ?

Compte en Suisse - compte en banque

Sur place ou à distance (via Internet), il vous est possible d’ouvrir un compte en banque. Les établissements bancaires suisses proposent un large choix de comptes : compte épargne, compte société et compte courant avec une interface de gestion sur Internet et des moyens de paiement ordinaires.

Si le compte de dépôt tend à sécuriser l’argent que vous utilisez au quotidien, le compte épargne demande plus d’intérêts et n’est pas adapté pour une transaction quotidienne. Quant au compte salaire, il requiert aussi plus d’intérêts et ne peut vous faire bénéficier d’un chéquier.

Vous devez fournir un document d’identité (passeport valide, permis), un justificatif de domicile (moins de 3 mois, exemple : facture d’eau ou d’électricité), une preuve du statut de résidence (visa, permis de résidence ou de travail). Pour toute ouverture de compte bancaire à distance, il est indispensable de réaliser une procédure de « Due Diligence ». Ceci afin d’authentifier l‘identité du titulaire du compte.

Retenez que pour créer un compte bancaire en Suisse, vous devez justifier l’origine économique de vos fonds (exemple : si ça provient de la vente d’un immeuble, vous devez fournir les documents afférents à la transaction). Selon votre pays d’origine, vous devez attester par signature que vous notifierez les taxes dans votre pays d’origine sur vos activités bancaires à l’étranger.

Tous les documents nécessaires pour l’ouverture d’un compte bancaire demandent une authentification. Pourtant, les banques suisses n’ont pas d’agences en dehors de leur territoire. Cependant, elles travaillent en partenariat avec d’autres institutions financières. Aussi, vous pouvez authentifier vos dossiers dans ces établissements s’ils se trouvent à côté de chez vous. Pour les ressortissants étrangers, vous devez fournir une lettre de votre employeur (preuve de votre solvabilité), verser un acompte sur compte ou fournir une preuve de vos revenus.

Dans le cas de l’ouverture d’un compte personnel, vous pourrez obtenir un compte à numéro (connu du déposant) anonyme avec des frais d’opération élevés (environ 2000 CHF par an). La banque émettrice, quant à elle, doit être au courant de l’identité exacte du bénéficiaire et du déposant des fonds nécessaires. L’idéal serait d’avoir un conseiller bancaire personnel et de noter ses coordonnées pour faciliter la correspondance et la communication. Pour une ouverture à distance, il est important d’envoyer les documents relatifs à l’ouverture d’un compte par la poste (et non par Internet). Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi le faire par un représentant.

Pour l’ouverture d’un compte en banque en Suisse, le montant du dépôt initial varie en fonction de la banque. Il va de 10 000 euros à 500 000 euros voire 1 000 000 euros en fonction des établissements bancaires. Pour PostFinance, il est impératif de maintenir un solde minimum auquel cas, votre compte sera fermé car non rentable. La meilleure manière pour alimenter votre compte est de réaliser un virement bancaire ou de faire un dépôt d’espèces au guichet. Vous pouvez aussi encaisser les chèques mais les frais pratiqués sont élevés et la disposition des fonds prend du temps.

L’ouverture d’un compte de placement suisse se fait à titre gratuit avec des frais de gestion (1%). Pour les transactions, d’autres frais peuvent être appliqués. Sachez que lors de la clôture de votre compte, il n’y a aucune restriction mais des pénalités seront déduites des fonds pour tout investissement à terme.

Chaque opération bancaire implique des frais mensuels de gestion, allant de quelques francs suisses pour un compte de base à 30 CHF pour un compte premium. Pour les frontaliers, PostFinance impose des frais de compte de 1 à 40 francs par mois. Retenez aussi que des frais supplémentaires seront appliqués pour tout retrait d’argent en dehors du réseau bancaire, pour un transfert vers une autre banque ou pour un crédit autorisé sur votre carte.

Après l’ouverture d’un compte en Suisse, vous obtiendrez de la banque émettrice une carte de crédit pour le retrait d’argent dans les guichets automatiques bancaires (partout dans le monde) et une carte VISA. Votre compte sera actif entre 2 semaines à 1 mois et les cartes de débit (carte Maestro) ou de crédit seront disponibles après (valant 30 CHF par an).

Pour toute demande de carte de crédit, vous devez déposer un acompte équivalent à la limite du crédit mensuel sur la carte. Lors de la fermeture de votre compte, cet acompte sera placé et reversé avec intérêts. À tout moment, vous pouvez accéder à votre compte sur votre téléphone ou sur Internet.

 

Quels intérêts d’avoir un compte en Suisse ?

Nombreuses sont les raisons d’opter pour la Suisse afin de procéder à l’ouverture d’un compte bancaire. C’est un pays où la stabilité économique et politique est remarquable et garantit la sécurité pour vos placements financiers. Par ailleurs, la Suisse détient 40% de part de marché parmi les activités bancaires privées internationales.

Côté système bancaire, la Suisse offre de nombreuses garanties sans parler du secret bancaire où les établissements bancaires ne communiquent aucun renseignement sur les titulaires. En effet, le pays garantit le plus haut niveau de confidentialité et de discrétion. Les comptes bancaires suisses sont gérés par des établissements appartenant aux systèmes de gestion financière expérimentés au monde.

Comme la Suisse ne fait pas partie de la zone euro, placer vos fonds dans ce pays vous permet d’être à l’abri d’éventuels problèmes avec la monnaie européenne. Si l’une des banques suisses fait faillite, vos dépôts sont sous garantie de 100 000 CHF. Si vos fonds sont supérieurs à cette somme, vous serez remboursés par les versements du dividende de la faillite. Contrairement à la France, la banque suisse sert uniquement d’intermédiaire mais les porteurs d’actions ou autres titres restent les véritables propriétaires de leurs valeurs.

Avoir un compte en Suisse présente de nombreux avantages notamment au niveau des différents services bancaires tournés vers l’international, la possibilité de disposer d’un compte bancaire en ligne, le suivi personnalisé de votre compte ou les différentes opportunités pour l’épargne et l’investissement.

 

Compte en Suisse : quelle banque ?

Compte en Suisse - compte offshore

Avec le nombre de banques existant en Suisse, il y en a pour tous types de placements. Pour les gros investisseurs (dépôt supérieur à 100 000 dollars), les comptes de placement offrent des comptes de gestion de portefeuilles pour des devises, des obligations et des actions sur tous les grands marchés mondiaux. Ces comptes de placements ne sont pas soumis à l’impôt sur les plus-values de cession.

Les institutions cantonales (régionales) ou nationales sont parfaites pour créer un compte courant. PostFinance, gérée par la poste suisse, est adaptée pour disposer d’un compte privé en euro ou en CHF ainsi que 8 autres devises étrangères. Elle est reconnue pour ses différentes offres et ses taux compétitifs.

UBS possède des agences dans tout le pays. Ses conseillers vous reçoivent en 4 langues (y compris le français) et proposent des services en ligne et sur mobile. Vous pouvez y créer un compte individuel ou un compte structuré par des frais planchers.

Le Crédit Suisse est la référence des expatriés où il les reçoit en entretien individuel pour les informer des meilleurs produits et forfaits, en fonction de leurs besoins. La banque propose un simulateur en ligne pour vous faire découvrir et vous familiariser avec ses produits. Elle propose différentes prestations comme les prêts bancaires.

Pour disposer d’un compte en banque en ligne, les banques les plus importantes comprennent la SwissQuote, l’UBS e-banking et la banque Direct net, affiliée au Crédit Suisse. Renseignez-vous par téléphone ou par mail pour trouver les produits les plus appropriés. Bien qu’un formulaire soit disponible en ligne, une rencontre physique est recommandée pour l’ouverture effective d’un compte en Suisse. Un compte en ligne peur être activé au bout de 5 à 10 jours ouvrables.

Pour éviter de payer des frais additionnels et des commissions, demandez conseil auprès d’un professionnel avant l’ouverture d’un compte. Restez attentif aux détails en vue de choisir le produit le plus adapté à vos besoins. Si vous avez fait un prêt ou disposez d’un livret d’épargne dans la même banque, vous pourriez profiter d’une réduction des frais voire de leur suppression.

 

Quelles sont les restrictions d’un compte Suisse

Posséder un compte en Suisse pour les résidents et les citoyens étrangers présente quelques différences au niveau des taxes car ces derniers paient des impôts supplémentaires. Créer un compte est aussi limité dans certaines institutions bancaires et repose sur le type d’autorisation de séjour. Le cas dépend également de chaque établissement financier.

Auprès de PostFinance, de la banque cantonale argovienne et du Crédit Suisse, prônant pour le service public, vous pouvez créer un compte auprès de la banque postale, avec votre pièce d’identité, et ce, indépendamment de la durée de votre séjour en Suisse. Pour la banque cantonale de Schaffhouse, vous pouvez disposer d’un compte de placement avec votre permis et une attestation d’emploi valable ou les documents d’origine. Pour la Banque Cantonale Vaudoise (BCV), tous les ressortissants étrangers peuvent y ouvrir un placement à condition d’avoir une attestation d’emploi ou de séjour suisses valables (au moins 6 mois)

Par ailleurs, une autorisation d’établissement C ou une autorisation de séjour B vous permet d’ouvrir facilement un compte dans la plupart des banques. D’autres établissements bancaires suisses focalisent aussi leur attention sur la nationalité, le profil et la personne. Les diplomates sont considérés comme dignes de confiance. UBS et la banque Migros tiennent compte d’une vérification personnalisée de chaque demande et la banque cantonale de Zurich mise sur l’image globale de la situation du client.

Pour les étrangers ayant un permis S (personne à protéger), N (requérants d’asile) ou un permis F (personnes admises à titre provisoire), placer de l’argent en Suisse est limité (comme pour la banque cantonale de Saint-Gall ou bernoise et la Raiffeisen). Excepté pour la banque cantonale de Bâle-Campagne et la banque cantonale de Lucerne qui acceptent une attestation de domicile pour les citoyens étrangers avec un permis F. Il en est de même pour la nouvelle Banque d’Argovie (NAB) qui accepte l’attestation d’emploi.

Comme le Crédit Suisse et la PostFinance, la Banque Coop et la banque cantonale de Bâle donnent la chance aux requérants d’asile et aux réfugiés d’y avoir un compte. De même pour Valiant et la banque cantonale des Grisons, elles répondent à la demande d’ouverture de placement d’argent pour les frontaliers ayant un permis F et N avec une attestation de domicile.

 

Compte en Suisse : conclusion

Pour chaque ouverture de compte en Suisse, il est obligatoire d’avoir une identification suffisante du client. Un permis officiellement autorisé est requis. À défaut de pièce d’identité, il est impossible de procéder à un placement d’argent. Pour PostFinance, elle contrôle au cas par cas les personnes sans papier quitte à leur demander des explications supplémentaires.